Banque Audi : le pétrole et le gaz rapporteraient 600 milliards de dollars au Liban

 

images[8]

Dans son dernier rapport de l’année 2013, la Bank Audi estime à 600 milliards de dollars le potentiel du Liban en hydrocarbures.

« Sur la base du prix du gaz et du pétrole actuel, et si on estime à environ 3 000 milliards de mètres cube les réserves de gaz, à 865 millions le nombre de barils de pétrole, les recettes de l’Etat seraient de 600 milliards de dollars ». Ce montant représente dix fois la dette publique du Liban.